Quel chauffage
pour une maison
à construire

Vous envisagez de faire construire votre maison et vous vous questionnez sur le mode de chauffage le plus adapté à une maison neuve ? Voici quelques informations sur le sujet. Il faut savoir que le mode de chauffage à mettre en place dépend premièrement du budget du futur propriétaire. En effet, il existe différents types de chauffage qui ne représentent pas les mêmes dépenses et qui seront plus ou moins adaptés à la superficie de la maison.

LES MODES DE CHAUFFAGE D'UNE MAISON NEUVE

Quelles énergies ?

Il existe différents types d’énergie qui permettent de chauffer une maison. Parmi les principales énergies utilisées, nous retrouvons :
>Le gaz
>L’air-eau (avec les pompes à chaleur)
>Le bois
>L’électricité

Les générateurs de chaleur

Les générateurs de chaleur s’adaptent en fonction de l’énergie choisie pour le chauffage.

En voici quelques-uns :
>La chaudière gaz, si la maison est raccordée au gaz de ville. Pour les foyers plus isolés, il est possible d’opter pour le gaz propane en citerne.
>La pompe à chaleur air eau (PAC), solution de chauffage très répandue pour les maisons neuves. Si l’installation est coûteuse, la PAC dispose d’un bon niveau de performance pour une faible consommation énergétique. En effet, elle exploite les calories à l’extérieur de la maison pour les redistribuer dans l’habitation (plancher chauffant à l’eau par exemple).
>Économique et technologique, le poêle à granulés s’inscrit dans une démarche écologique. En effet, il fait appel aux énergies renouvelables avec la combustion de sciure de bois. L’appareil s’avère simple et pratique, et la pause comme l’entretien raisonnable en termes de coût. L’efficacité varie néanmoins selon le volume des pièces. Il faudra donc adapter la puissance du poêle en fonction et généralement installer des petits radiateurs en complément dans les chambres.

Les modes d’émission

Le plancher chauffant :

Dans ce cas de figure, la source de chaleur provient du sol, grâce à une installation au préalable. Ce mode de chauffage permet la diffusion d’une chaleur douce et homogène dans toute la maison. Le plancher chauffant à eau laisse le choix en termes d’énergie utilisée : pompe à chaleur, chaudière ou encore capteurs solaires.

Les radiateurs :

Les radiateurs sont compatibles avec le gaz, l’électricité et la pompe à chaleur. Ils sont relativement simples à installer. Cependant, ils s’avèrent moins confortables que le plancher chauffant : une possible inégalité dans la répartition de la chaleur et un risque d’espace surchauffé.

________________________________

ÉCONOMIE ET ÉCOLOGIE

Les systèmes présentés ci-dessus sont acceptés par la RT2012, ce qui atteste du bon compromis entre l’émission de CO2 et le rendement de l’appareil. Par rapport à une maison traditionnelle, ces systèmes de chauffage permettent aux propriétaires de réaliser des économies en termes de consommation d’énergie. Les maisons conformes à la RT2012 ont réellement fait baisser la note de consommation énergétique. Néanmoins, à la pose, le plancher chauffant s’avère plus onéreux que le poêle à granulés. Le plancher chauffant apporte cependant un confort non-négligeable par rapport à d’autres types de chauffage. En effet, il chauffe toute la surface de la maison à la même température, et procure une agréable sensation de chaleur aux pieds. Globalement, voici les grandes tendances retrouvées selon les projets des propriétaires : pour un petit budget et une petite maison, les clients vont plus s’orienter sur un poêle. Pour des maisons plus spacieuses (surface supérieure à 90 m2), le plancher chauffant s’avérera plus judicieux.

 

________________________________

RESPECT DE LA RT2012

Pour déposer le permis de construire, le constructeur procède à une étude thermique. En fonction de la taille de la maison, de l’isolation, de l’orientation et ou encore du type de vitrage, le chauffage proposé sera différent. En effet, il faut rester dans les normes de la RT2012. Il y a des coefficients à ne pas dépasser (le CPE et le Bbio). En fonction du lieu d’implantation de la maison par exemple, l’isolation ne sera pas forcément la même, et ce, même pour deux maisons semblables. Tous ces éléments sont pris en compte afin de réaliser des calculs qui permettront ensuite d’opter pour la meilleure source de chaleur, en adéquation avec la RT2012. Le constructeur de maison et le futur propriétaire fixent le mode de chauffage à la signature du contrat.

 

Article rédigé avec la participation de Maisons Arlogis Limoges